C'est un vieux démon ami qui lui sourit, qui frappe au carreau et qui lui dit : "Allez viens on s'en va. On s'entend bien tous les eux, on est bien ensemble. Allez, viens, reviens-moi".

Et là soudain, elle en a très envie. Et là soudain, c'est là qu'elle voudrait réfugier son petit brin de vie.
S'asseoir sur le chemin, qui peut aussi bien continuer son bonhomme seul, attendre là que s'éradiquent les luttes intestines. C'est tentant.
A marcher haut, on se tord les chevilles et on se retrouve les fesses dans l'herbe mouillée.